Acasti Announces Definitive Agreement to Acquire Grace Therapeutics, Inc.

CaPreMD

Image

Le CaPre est un mélange, dérivé d’huile de krill, renfermant des acides gras polyinsaturés (AGPI), principalement composé d’acides gras oméga-3, en particulier l’acide eicosapentaénoïque (AEP) et l’acide docosahéxaénoïque (ADH). Il est possible que l’AEP et l’ADH, dont les avantages pour la santé humaine sont bien connus, favorisent la santé du cœur, du cerveau et de la fonction visuelle1, et contribuent à réduire l’inflammation et les triglycérides sanguins2. Le krill est une source naturelle de phospholipides et d’acides gras oméga-3. L’AEP et l’ADH que renferme le CaPre sont délivrés sous forme d’acides gras libres ou sont liés aux esters de phospholipides, ce qui permet à ces AGPI de parvenir à l’intestin grêle où ils sont rapidement absorbés et transformés en des molécules adipeuses complexes requises aux fins du transport dans le sang. Acasti croit que l’AEP et l’ADH sont transportés plus efficacement par les phospholipides provenant de l’huile de krill, comparativement à l’AEP et à l’ADH contenus dans l’huile de poisson, qui sont transportés par des triglycérides (comme dans les compléments alimentaires) ou en tant qu’esters éthyliques dans d’autres médicaments sur ordonnance à base d’oméga-3 et doivent être digérés avant de pouvoir être transportés dans le sang.

1Sources: Kwantes and Grundmann, Journal of Dietary Supplements, 2014.

2Source: Ulven and Holven, Vascular health and risk management, 2015.

Le CaPre est destiné à être utilisé dans le cadre d’un traitement médical de concert avec une modification positive du mode de vie, y compris le régime alimentaire, et est administré soit seul, soit avec d’autres traitements médicamenteux comme les statines (une classe de médicaments utilisés pour réduire le taux de cholestérol). Le CaPre doit être pris oralement une fois par jour sous forme de capsule.

Dans quatre études cliniques menées à date, Acasti a observé des effets bénéfiques de CaPre et tente de démontrer une innocuité et une efficacité similaires par l’entremise d’études cliniques de Phase 3 :

  • Réduction considérable des taux de triglycérides et du cholestérol à lipoprotéines de densité non haute (non-HDL-C) dans le sang des patients atteints d’hypertriglycéridémie faible à grave;
  • Aucun effet néfaste sur le cholestérol à lipoprotéines de faible densité, ou « mauvais cholestérol » (LDL-C), et réduction potentielle du LDL-C;
  • Augmentation potentielle du cholestérol à lipoprotéines de haute densité, ou « bon » cholestérol (HDL-C);
  • Bonne biodisponibilité même dans des conditions de jeûne;
  • Aucun effet considérable de la nourriture (repas faible en gras par rapport à repas riche en gras); et
  • Un profil d’innocuité global similaire à celui démontré par les oméga-3 actuellement sur le marché, avec le potentiel supplémentaire de réduction bénéfique du LDL-C comme il est indiqué plus haut.

STRATÉGIE RÉGLEMENTAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE CAPRE

En 2016, Acasti a mené à bien une étude de transition sur la biodisponibilité comparant le CaPre au médicament sur ordonnance à base d’oméga-3 LOVAZA commercialisé comme moyen pour établir une passerelle scientifique entre les deux. L’étude a atteint avec succès son objectif premier soutenant la stratégie d’Acasti de suivre la voie réglementaire en vertu de l’alinéa 505(b)(2) de la Food and Drug Administration des États-Unis en vue de l’approbation. Cette voie réglementaire permet à Acasti de simplifier le programme de développement global requis pour soutenir une demande de nouveau médicament (NDA, pour new drug application) en se fiant aux données sur l’innocuité d’un médicament approuvé, dans ce cas, LOVAZA, en plus des données de toutes les études cliniques d’Acasti sur le CaPre.

Le programme TRILOGY de phase 3 d’Acasti est actuellement en cours et évaluera l’innocuité et l’efficacité de CaPre pour le traitement des patients atteints d’hypertriglycéridémie sévère. TRILOGY, un acronyme dérivé de «Phase 3 Studies of CaPre in Lowering Very High Triglycerides», est un programme clinique de deux essais de phase 3 en double aveugle, contrôlé contre placebo, de 26 semaines. TRILOGY 1 et TRILOGY 2 se déroulent en parallèle et vont randomiser un total d’environ 500 patients. Le programme est mené dans environ 150 sites à travers les États-Unis, le Canada et le Mexique.

À PROPOS DE L’HYPERTRIGLYCÉRIDÉMIE (HTG)

Selon The American Heart Association Scientific Statement on Tryglycerides and Cardiovascular Disease (2011), les taux de triglycérides fournissent de l’information importante en tant que marqueur associé au risque de cardiopathie et d’accident vasculaire cérébral, surtout lorsqu’une personne a également des taux faibles de HDL‑C et des taux élevés de LDL‑C. L’hypertriglycéridémie peut être causée par des facteurs tant génétiques qu’environnementaux, dont l’obésité, la sédentarité et un régime alimentaire riche en calories. L’hypertriglycéridémie est également associée à des états comorbides comme l’insuffisance rénale chronique, la pancréatite, le syndrome néphrotique et le diabète. De multiples études génétiques suggèrent que les patients ayant des taux élevés de triglycérides (supérieurs ou égaux à 200 mg/dL) présentent un risque supérieur de maladie cardiovasculaire (MCV) et de pancréatite, une maladie mettant la vie en danger, comparativement à ceux ayant des taux normaux de triglycérides. D’autres études suggèrent que la diminution et la gestion des taux de triglycérides pourraient réduire ces risques. De plus, l’étude intitulée Japan EPA Lipid Intervention Study (JELIS) a démontré le bienfait à long terme d’un oméga-3 (AEP) dans la prévention d’accidents coronariens importants chez les patients à risque cardiovasculaire (CV) élevé3.

3Source: Yokoyama et al., Lancet 2007 et Saito et al., Atherosclerosis 2008.

AUTRES PATHOLOGIES

Acasti pourrait chercher à repérer de nouvelles indications potentielles qui pourraient convenir à des études futures sur le CaPre et à l’expansion du portefeuille de produits. Des preuves suggèrent le potentiel des oméga-3 dans d’autres indications cardiométaboliques.

RÉSULTATS DES ESSAIS

ÉTUDES DE PHASE 2

Dans deux essais cliniques de phase 2 menés par Acasti au Canada (essais COLT et TRIFECTA), CaPre s’est avéré sécuritaire et bien toléré à toutes les doses testées, sans effets indésirables graves considérés comme liés au traitement. Parmi les effets indésirables rapportés avec une incidence de plus de 2% chez des sujets et supérieurs au placebo, seule la diarrhée a eu une incidence de 2,3%. Dans les deux essais cliniques de phase 2, CaPre a abaissé significativement les TG chez les patients atteints de HTG légère à sévère. Fait important, dans ces études, CaPre a également démontré des effets potentiellement bénéfiques sur LDL-C, non-HDL-C et HDL-C.

ÉTUDE DE TRANSTION SUR LE CAPRE

L’étude ouverte, randomisée, croisée sur quatre groupes sur la biodisponibilité (étude transitoire) d’Acasti a comparé les niveaux sanguins oméga-3 (AEP et ADH) obtenus après une seule dose de 4 grammes de CaPre pris à jeûn et avec nourriture (repas riche en graisses), avec ceux obtenus après une dose unique du médicament LOVAZA approuvé contre l’hypertriglycéridémie (esters éthyliques d’acides oméga-3) chez 56 patients volontaires sains. L’étude a atteint son objectif principal et a démontré que les taux d’acide eicosapentaénoïque (AEP) et d’acide docosahéxaénoïque (ADH) gras oméga-3 après l’administration du CaPre n’excédaient pas les taux suivant l’administration du LOVAZA chez des sujets ayant consommé un repas riche en gras. Ces résultats devraient appuyer le fondement pour invoquer un profit d’innocuité comparable des deux produits.

Chez les sujets en état de jeûne, le CaPre a démontré une meilleure biodisponibilité que le LOVAZA, mesurée par des niveaux sanguins supérieurs d’AEP et d’ADH. Selon les résultats obtenus lors d’une autre étude pharmacocinétique (CAP13-101), la biodisponibilité du CaPre n’est pas touchée de manière significative par la teneur en gras d’un repas consommé avant l’administration du médicament.

Acasti croît que cela pourrait représenter un avantage clinique et de mise en marché considérable sur le LOVAZA pour le CaPre, puisque l’administration avec un repas faible en gras constitue un régime plus approprié pour les patients atteints d’hypertriglycéridémie qui suivent un régime restrictif recommandé par un médecin.

PARTENARIAT

Acasti recherche des partenariats de développement et/ou de distribution pour soutenir la commercialisation du CaPre aux États-Unis et dans d’autres grands marchés mondiaux. Ceci peut inclure des octrois de licences ou des opérations similaires, des coentreprises, des partenariats, des alliances stratégiques ou des opérations alternatives de financement afin d’obtenir des capitaux de développement, un accès aux marchés et d’autres sources stratégiques de capitaux pour Acasti.

 Pour en savoir plus, écrivez-nous à l’adresse collaborate@acastipharma.com.